En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal IRSTEA Conseil Régional d'Auvergne

Accueil

Amen Auvergne

Les aménités environnementales des espaces ruraux : valorisation, gestion, contribution au développement durable des territoires. Analyses conjointes en Aquitaine, Auvergne et Rhône-Alpes

Résumé :

Le projet AMEN a débuté en 2008 en Rhône-Alpes et presque un an plus tard en Auvergne/Aquitainece qui a freiné l'interrégionalité de la recherche. En 2010, on a fini l'essentiel du travail sur l'axe 1, deux tâches sur 3 de l'axe 2, une bonne partie de l'axe 3 et de l'axe 4. Les faits saillants sont les suivants :
► On dispose d'une synthèse de l'apport respectif des sciences cognitives et de l'écologie qui montre une opposition assez nette entre la perception des aménités (demande) et la "qualité écologique" des espaces fréquentés (offre). Les stratégies de valorisation des aménités proviennent de la combinaison de ces deux approches, ce qui explique l'attractivité de ces espaces pour les activités récréatives et le tourisme.
► L’analyse des pratiques touristiques dans les espaces ruraux des trois régions étudiées met en évidence le maintien des séjours "retour chez soi", et l’importance des séjours tournés vers la pratique de sport de plein air ou les activités récréatives/loisirs de nature. Ces activités et les hébergements constituent ainsi les principaux vecteurs de valorisation des aménités. La gastronomie est un segment de marché émergent, un résultat qui corrobore les expériences menées sur les produits de terroir.
► Les outils institutionnels de gestion et préservation des aménités environnementales (PNR, maîtrise foncière, chartes, zones protégées, etc…) auraient un effet significatif sur le développement des régions périphériques. Tel est le cas des fonds spécifiques dédiés à la fourniture d'aménités (estimation en cours).
► Au niveau national un "effet-PNR" est mis statistiquement en évidence : entre l'ancienneté des PNR et l'emploi ainsi qu'entre la capacité d'accueil touristique et l'évolution du revenu. Au niveau des deux territoires étudiés (Massifs Bauges et Sancy), un lien très net apparaît entre la qualité de l'environnement telle qu'elle est perçue et le consentement à payer élevé pour les produits de terroir et les activités touristiques. Mais la valorisation économique avec un effet "rente territoriale" n'est pas encore avérée.

4 pages : Plaquette 4 pages 2012

Principales publications  :  Liste des publications 2008-2010

Contribution au développement régional :

 Le "développement régional" constitue le cœur même du projet AMEN qui rassemble notamment des chercheurs spécialisés dans les sciences régionales, l'analyse des territoires et de l'environnement. Plus précisément, le projet s'est donné pour objectif d'analyser et d'évaluer l'impact de la valorisation des aménités sur le développement des territoires. Il s'agit d'évaluer le potentiel de la demande d'aménités et l'efficacité des stratégies d'offre, dans un contexte où la qualité des ressources environnementales est susceptible d'interagir favorablement avec les activités économiques de ces territoires. La structuration même du projet AMEN en 4 axes qui ne développent chacun qu'un élément spécialisé de l'analyse, mais nécessaire pour répondre par étapes à la question du développement, implique par construction d'attendre la mise en relation approfondie des résultats des 3 premiers axes (définition/délimitation, demande et offre d'aménités) pour éclairer notre apport à cette thématique.

L'axe 4, de son côté, a pour objectif d'apporter une réponse d'ensemble à cette question centrale et légitime. Mais pour l'instant, il pose cette question à deux échelles très différentes: d'une part la recherche d'un "effet-PNR" au niveau "macro-régional" en comparant des indicateurs classiques de développement obtenus par commune appartenant et n'appartenant pas à un PNR ; d'autre part celle de territoires précis et délimités sur lesquels on recherche une évaluation globale de l'impact des interactions positives entre les aménités environnementales et les produits et services offerts par ce territoire. Même si cette recherche à deux échelles différentes est menée à bien dans de bonnes conditions, il est en réalité peu probable qu'elles convergent vers une réponse valide et quantifiée sur la question du développement régional ; il restera entre elles toujours un effet "no bridge" du fait qu'elles sont développées à des échelles très différentes. En l'état actuel, il est donc clair que, sauf à se risquer à des évaluations prématurées et approximatives, nous n'avons pas encore de réponse explicite à la question posée ici au point 5. Il faudra pour cela - et sans doute après l'horizon 2011 – que chaque porteur d'axe intègre les résultats acquis et validés par les autres, et qu'un travail final de synthèse entre les axes se donne l'objectif spécifique d'y parvenir.

Enfin, dans la perspective d'une réponse à cette question au terme du projet AMEN, un des résultats déjà acquis par nos travaux est d'ordre plus méthodologique : l'interaction entre les ressources des territoires et la qualité de l'environnement ne peut se contenter d'être posée en termes de "développement durable" dont la définition est bien trop floue et générale (37 définitions selon Pezzey 1989, puis 1995 !). Chez la plupart des auteurs, elle se limite bien souvent à intégrer les dimensions écologiques, sociales et économiques, sans dire comment peuvent se résoudre les tensions et conflits qui existent toujours entre ces trois dimensions. Cela est d'autant plus vrai que le développement durable est rarement analysé à une échelle territoriale, mais plutôt au niveau des économies nationales. Pour mieux prendre en compte la question des liens entre développement durable et territoires, nous avons compris que la notion d'"éco-développement", dont parlaient déjà Maurice Strong et Ignacy Sachs (PNUE 1974, 1980) est beaucoup plus opérationnelle car elle peut combiner à l'échelle des "territoires" la satisfaction des besoins fondamentaux des populations, l'adaptation des technologies et des modes de vie aux potentialités et contraintes des éco-zones, la conception de systèmes de production liés aux cycles écologiques et les formes de gouvernance qui impulsent et orientent le développement à l'échelle des éco-zones. Cela pourrait donc déboucher in fine sur la notion "d'éco-développement territorial" qui permettrait de résoudre les contradictions entre écosystèmes et de satisfaire les besoins économiques et sociaux des populations concernées.

Dans tous les cas, il est clair que le développement régional ne se décrète pas, mais s'évalue avec des méthodologies longues et complexes. Notre expérience antérieure sur le "panier de biens et de services" nous a montré qu'il fallait un temps long (15 ans) pour tirer de façon opérationnelle les conclusions d'un travail de recherche et les rendre utilisables pour les acteurs du développement. Ce n'est donc qu'à la fin du travail de recherche que l'on pourra apporter des réponses concrètes à la question posée dans le titre même de notre projet AMEN.

 

 

Contacts :

  • Chercheur porteur : Dominique VOLLET, IRSTEA UMR Métafort
  • Acteur référent : Isabelle BLANC, PNR des Volcans d'Auvergne

Publications Amen 2008-2010

2010

 

Boschet C., Rambonilaza M., 2010a. "Les mécanismes de coordination dans les réseaux sociaux : un cadre analytique de la dynamique territoriale", RERU, n°3, juin 2010.

Boschet C., Rambonilaza M., 2010b. The strategic network formation analysis for environmental governance, an empirical issue, 7th Conference on Applications of Social Networks Analysis e, Zurich, 15-17 septembre

Carrère M., Bel F., Lacroix A., Lyser S., Rambonilaza T., Truchet S., Turpin N., 2010. Les pratiques touristiques dans les espaces ruraux : une approche par la demande dans trois régions. in Ecole-chercheurs PSDR "Chemins de recherches partenariales et interdisciplinaires". Carcans (33, France).

Cremer-Schulte D., Dissart J.-C., 2010. Estimating the effect of Regional Nature Parks in France. Paper presented at the European Regional Science Association annual congress, Jönköping, Sweden, August 19-23.

Cremer-Schulte D., 2010. Valorising natural amenities for rural development: Impacts of the French Regional Nature Parks on the rural economy. Diplomarbeit, Faculty of Spatial Planning, T.U. Dortmund.

Decamps M., Vollet D., 2010. Comment les agriculteurs perçoivent-ils la politique agri-environnementale ? Une analyse dans quatre départements français Colloque de Science Régionale ASRDLF-AISRe, Aoste (Italy), 20-22 septembre 2010

Decamps M., 2010. Do local institutions such as French Nature Parks contribute to improve the results of the European agro-environmental policy?, Paper presented at the European Regional Science Association annual congress, Jönköping, Sweden, August 19-23

Kréziak D., Lacroix A., Lenglet F., 2010a. La valorisation des produits de terroir par les aménités environnemantales : une approche expérimentale. 28 p. in Sixième Journée du Marketing Agroalimentaire de Montpellier Montpellier.

Kréziak D., Lacroix A., Lenglet F., 2010b. Les produits de terroir: vecteurs de valorisation des aménités ? 13 p. in colloque ASRDLF- AISRe "Identité, qualité et compétitivité territoriale". Aosta (Italie).

Moalla M, Mollard A., 2010. "Le rôle des cognitions environnementales dans la formation de la rente de qualité territoriale : le cas des services touristiques", Géographie, Economie, Société (en révision) 15p.

Mollard A., Moalla M., 2010. "Les attributs environnementaux des biens complexes territorialisés : le cas des Bauges", working paper V2, 15 p + biblio

Mollard A., 2010. "Les aménités environnementales : quelle(s) définitions(s) et quel potentiel d'écodéveloppement territorial ? Une analyse conjointe des cogniticiens, écologues et économistes". Communication au XLVII° congrès de l'ASRDLF et de l'AISRE, Aoste, 20–22 Septembre 2010, 14 p.+ biblio

Vedrine L., Turpin N., 2010. Identifying impacts of regional policies on convergence in the presence of impact externalities, Paper presented at the European Regional Science Association annual congress, Jönköping, Sweden, August 19-23

Vedrine L., Bouyad-Agha S., Turpin N., 2010. Fostering the endogenous potential development of European regions: a spatial dynamic panel data analysis of the cohesion policy on regional convergence over the period 1980-2005 In: 9the International Workshop of Spatial Econometrics, Orleans, 24-25 juin 2010.

Vedrine L., Bouyad-Agha S., 2010. Estimation Strategies for a Spatial Dynamic Panel using GMM. A new approach to the Convergence Issue of European Regions" (avec), Spatial Economic Analysis, 5(2), juin 2010.

 

 

2009

 

Boschet C., Rambonilaza T., 2009. "Approche interactionniste des actions publiques territoriales autour des amenités naturelles : vers un cadre analytique proximiste", Colloque Dynamiques des proximités, Le Temps des débats, 14-16 0ctobre 2009, Poitiers.

Caelen J., Pellegrin A., 2009. Quel sens donner aux aménités environnementales ?, Congrès ARCo'2009, Rouen, décembre, 8p.

Caelen J., Pellegrin A., 2009. Analyse cognitive des aménités environnementales. Actes du colloque de Psychologie Ergonomique (EPIQUE), Télécom éd., septembre, Nice, pp 109-115.

Mollard A., Rambonilaza M., Moalla M., 2009. Les attributs environnementaux des biens complexes territorialisés : quelles méthodes d'évaluation ?, XLVIème Colloque de l’ASRDLF, Clermont-Ferrand, 6-7-8 juillet, CD-Rom des actes du colloque, 15 p + biblio

Pellegrin-Mille A. & Caelen J., 2009. Picture viewing and picture description for environmental amenities, in proceedings SWAET, Stavanger, Norway, may 6th - 7th.

 

 

► Rapports de recherche 2010

 

Ben Othmen Asma : "Les séjours touristiques dans les territoires de l’estuaire de la Gironde : analyse de l’enquête sur la fréquentation et les dépenses touristiques", Octobre 2010.

Lyser Sandrine : « Évolution des séjours touristiques en Aquitaine entre 2003 et 2007 : Analyse des enquêtes « Suivi de la Demande Touristique » (TNS SOFRES) 2003-2005-2007 », 64 pages, mai 2010.

 

 

► Mémoires de stages 2010

 

Baillet B., 2010. "The valorisation of environmental amenities as a vector of territorial eco-development: “Massif des Bauges” case study", Mémoire de fin d'études (A. Mollard Dir.), ISARA et Université UMB de Äs - Norvège (Double diplôme agro-écologie), 3 septembre, Tome 1 : the main document 86 p. ; Tome 2 : annexes, 68 p. + Synthèse en français de 42 p.

Berthon B., 2010. La coordination des acteurs dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne : enseignements d’une analyse sur données préliminaires (D. Vollet Dir., tuteur C. Boschet), Université d’Auvergne, 89 p.

Boularand T., 2010. L'offre et la préservation d'aménités environnementales à travers la maîtrise foncière, (N. Bertrand, D. Vollet Dir.), master m1 Développement des Territoires et Nouvelles Ruralités, Université Blaise-Pascal, 94 p.

Gourdin N., 2010. "La protection foncière des espaces naturels et agricoles soumis à pression urbaine : le cas du PNR du massif des Bauges", Master 2 Droit de la montagne, promotion 2009-2010 (N. Bertrand, Dir.)

Ilgin A., 2010. Valorisation des aménités dans les espaces ruraux : paysages remarquables et déplacements des touristes (N. Turpin Dir), master 1 Analyse et Politique Economiques, Université d'Auvergne,  76 p

Monnet E., 2010. Développement territorial via le tourisme et les aménités environnementales : le cas du Massif des Bauges, Mémoire de M2 complet (définitif), mai 2010. Université de Savoie, 120 p (y c. annexes)

Rolin S., 2010 "Valorisation des aménités environnementales via les produits du terroir; cas du massif des Bauges", Mémoire M1 Marketing, (A.Mollard Dir., E.Robinot, tuteure), Université de Savoie, 57 p. + annexes)

Thimoleon M., 2010. La valorisation des aménités environnementales via les produits de terroir et les services liés, analyse de la demande d'aménités environnementales dans le massif du Sancy en s'appuyant sur le modèle des biens et services complexes, (D. Vollet Dir), mémoire fin d'études ingénieur, ENSAIA Nancy , 201 p.

 

 

► Rapports de recherche 2009

 

Breton V., Brun JJ., Pissard PA., Vanpeene S., 2009. Rapport de synthèse de la participation du Cemagref  à l’axe 1 tâche 11 du projet PSDR3 AMEN  et cartographie en annexes, EM, Cemagref Grenoble, 38p.

Caelen J., Pellegrin A., 2009. Définition, délimitation et caractérisation des aménités, Approche cognitive, Principaux résultats. Rapport de synthèse Axe 1 d'AMEN, 12p.

Caelen J., Pellegrin A., 2009. Définition, délimitation et caractérisation des aménités. Approche cognitive : Photolangage. Rapport de recherche Axe 1 d'AMEN, 76 p.

Caelen J., Pellegrin A., 2009. Définition, délimitation et caractérisation des aménités. Approche cognitive : Oculométrie, Rapport de recherche Axe 1 d'AMEN, 34 p.

Durand C., 2009. Contribution des aménités environnementales au développement territorial via les produits et les services : une première analyse sur le Massif des Bauges, Rapport de recherche, Tâche 4.2., 115 p.

 

 

► Mémoires de stages 2009

 

Boubet E., 2009. Les instruments juridiques de maîtrise foncière des espaces naturels et agricoles, et les acteurs impliqués, Master 2 Pro Droit de la montagne, IUG, Université Pierre Mendès France, Cemagref Grenoble, 50 p.

Chaussebourg C., août 2009. Mise en œuvre de diagnostic de territoire(s) : Le cas de l'estuaire de la Gironde, Master 2 Pro "Développement Economique Local", Université de Poitiers, 78 p.

Favre G., 2009. Eléments d'analyse de la coordination autour des aménités de l'estuaire de la Gironde, mémoire de Master 2 SCAT "Systémique Complexe Appliquée aux territoires", Université Toulouse 1, 150 p.

Kimouche M., 2009. Analyse de la fréquentation touristique des espaces naturels et ruraux de Rhône-Alpes, mémoire de Licence professionnelle Etude Statistique Sondage et Marketing, IUT2 Grenoble, 21 p.

Monnet E., 2009. Développement territorial via le tourisme et les aménités environnementales : le cas du Massif des Bauges, Master 2 Pro STDDAD, UMR CISM Université de Savoie, 45 p. + annexes

Rolin S., 2009. Approche expérimentale de la valorisation des aménités par les produits de terroir, mémoire de Licence professionnelle Marketing et Logistique des Produits Agroalimentaires, IUT Annecy, 90 p.

 

 

► Quatre thèses en cours, liées à AMEN

 

Asma Ben Othmen, "Financement de la préservation des ressources naturelles à partir du développement du tourisme de nature", Thèse co-dirigée par P. Point et T. Rambonilaza. Soutenance 1er semestre 2012.

Boschet C. "Action publique pour la valorisation d’aménités environnementales - Une analyse par les réseaux sociaux : les territoires de l’estuaire de la Gironde", Thèse co-dirigée par O. Bouba-Olga et T. Rambonilaza.

Decamps M. "Adapter localement la politique agri-environnementale : le rôle des institutions intermédiaires de type Parc Naturel Régional", Thèse co-dirigée par P. Dulbecco et D. Vollet Soutenance  1er semestre 2011

Vedrine L. "Intervention publique, initiatives privées et développement local", doctorat co-dirigée N. Turpin, P. Motel-Combes. Soutenance  1er semestre 2011

 

Trois thèses sont encadrées par des chercheurs d'AMEN (une à Bordeaux et deux  à Clermont-Ferrand). Leur sujet est lié surtout aux thématiques développées de l'axe 3 (tâche 32 sur les réseaux sociaux et sur les coûts de transaction, tâche 33 sur la répartition efficace des aides à la fourniture d'aménités (annexe 2).